L'eau de la comète de Rosetta n'est pas celle de la Terre

Les premières mesures de l’instrument Rosina, porté par la sonde Rosetta, révèlent un rapport deutérium/hydrogène (ou D/H) de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko très différent de celui de l'eau présente sur Terre. Nos océans viendraient donc plutôt des astéroïdes ou d'autres comètes... Ces résultats indiquent également que les comètes de la famille de 67P ne sont pas originaires d’une unique région, la ceinture de Kuiper. Certaines proviendraient du lointain nuage de Oort.

suite sur "comètes" "eau de la comète Rosetta"